La méditation

La méditation et les bienfaits de l'arbre

Quel est le but de la méditation?

La méditation permet de ralentir le mental, non pas de l’arrêter complètement.
Le vide mental, même si c’est le but de certains types de méditation, est extrêmement difficile à atteindre.
Différentes méthodes de méditation nous proposent de diminuer l’activité mentale, au moins pendant un certain temps.
Ceci afin de reposer le mental et de permettre à nos perceptions de se développer beaucoup plus.
Grâce à cela, la pensée ne sera plus une activité mentale sans importance, elle sera focalisée et pourra devenir réellement créatrice.

Différences entre relaxation et méditation:

La relaxation est un état physique ou psychologique que l’on souhaite atteindre après un effort.
Soit un effort musculaire ou suite à une journée très remplie.
On souhaite relâcher ses muscles, se vider la tête, lâcher la pression, en se relaxant…
La relaxation est souvent associée à une baisse de vigilance contrairement à la méditation.
Qui consiste plus en une prise de conscience d’une expérience qu’on a vécue ou qu’on est en train de vivre.
Dans la méditation, nous sommes dans un état d’esprit d’ouverture où l’on est ouvert à l’expérience du moment.
Ceci sans attentes, sans jugement, sans chercher à modifier quoi que se soit.
A la différence de la relaxation, la méditation correspond plus à un mode d’éveil, d’attention et de conscience…

Méditer vous offrira un moment privilégié, qui va vous permettre de vous ressourcer, de vous retrouver…

Le rythme de vie de notre société moderne est beaucoup trop rapide, énormément rempli.
Pour avoir une vie sereine, il est nécessaire de compenser par des activités qui vous amèneront à trouver un équilibre.
La méditation en fait partie.
La méditation vous permettra de vivre dans l’instant présent.
Sachant que c’est dans l’instant présent que vous pourrez réaliser, créer, décider, faire plein de choses.
Ça n’est pas en vous disant « demain je penserai à ce que je veux faire », que vous avez de l’attention pour vous. 
Ou en vous disant « si j’avais su, hier j’aurais pu me poser pour réfléchir » que vous vous respectez.
C’est ici et maintenant que vous pouvez décider…
Faites vos choix, des choix faits en conscience seront d’une grande richesse pour vous !

 

Je vous propose un exemple de méditation:

Le « GASSHO » !
Gassho signifie « deux mains jointes » en japonais ou Anjali Mudra dans l’hindouisme.
Une technique simple et accessible, mais en même temps très efficace.
Les mains jointes au niveau du cœur. Vous rassemblez votre côté droit et votre côté gauche cela vous invite à aller en vous en profondeur…

Méditation Gassho. Une technique simple de méditation accessible à tous !

Le processus:
1. Vous vous asseyez confortablement, si possible le dos droit.
Cependant, en cas de problème physique quelconque, il ne faudra pas forcer.
2. Vous joignez les mains et les placez en contact avec la poitrine, à la verticale.
Votre menton légèrement incliné vers le sternum.
L’important est de se fier d’abord à ce que vous ressentez, pour valider la forme du geste ou de la posture.
Cette posture aide souvent à plonger en nous-même.
Surtout lorsque notre vie ou notre esprit est trop actif et nous emporte trop vers l’extérieur.
Vous êtes totalement relaxé.
3. Vous placez toute votre attention sur le point de contact entre les majeurs.
Pour cela, vous appliquez un peu plus de pression entre les majeurs et vous fermez les yeux.
Malgré vos bonnes intentions, il y aura automatiquement une pensée qui arrivera au bout d’une seconde.
Alors « le grand secret » de la méditation, c’est justement de ne pas accompagner cette pensée !
Ne pas tourner en rond, ne pas lui permettre de prendre le dessus.
Car si elle y arrive, la pensée vous entraîne d’une idée à l’autre et vous fait faire le tour du monde en cinq secondes…

Que faire pour laisser passer les pensées?

Quand la pensée arrive vous l’observez !
Vous la laissez passer et vous retournez votre attention sur le point de contact des majeurs.
Et quand une autre pensée arrive ?
Vous la laissez passer également et vous revenez de nouveau sur le point de contact des majeurs. Et ainsi de suite…
Ce n’est pas facile au début, surtout quand on a l’habitude de « penser» beaucoup et vite.
Mais peu à peu nous nous habituons et nous arrivons à trouver beaucoup de satisfaction à faire cette méditation.
Il est préconisé de faire cette méditation pendant 20 à 30 minutes le matin et 20 à 30 minutes le soir.
Seul ou en groupe et ce serait vraiment bon de pouvoir le faire.
Mais si vous n’avez pas l’habitude de méditer, cela peut paraître trop long ; alors, vous pouvez commencer avec cinq minutes.
Mettez le minuteur sur cinq minutes et résistez !
Même si vous avez envie de vous arrêter, faites un effort, résistez.
Faites cela pendant quelques jours, une semaine par exemple.
Il est possible que pendant ce temps vous ayez de plus en plus de sensations énergétiques dans les mains.
Les mains et/ou le dos qui chauffent, etc.
Si cela vous arrive, ignorez ces sensations et retournez votre attention sur le point de contact des majeurs.
Au bout de quelques jours, il se peut que vous soyez surpris par la sonnerie du minuteur. A ce moment-là, vous êtes prêt(e) à ne plus l’utiliser. Méditez aussi longtemps que vous pouvez.
Après, quand vous regarderez l’heure, peut-être que vous n’aurez médité que pendant cinq minutes et demie, et c’est excellent!

Faites-vous ce grand cadeau, mettez vous en pratique, cette méthode est une façon très simple !

Cinq minutes de méditation Gassho par jour apportent énormément de paix, de sérénité, de clarté et de lucidité.

Je peux également vous accompagner dans un état de conscience modifiée grâce à la méditation d’inspiration chamanique * qui peut se faire en séances en ligne * ou lors du  soin énergétique Kýmata *. 

Pour plus de détails cliquez sur les liens correspondant *

Le chamanisme Toltèque et la force de l'Aigle
La journée de la Terre

Laisser un commentaire